Aller au contenu. | Aller à la navigation

Déclaration de politique générale 2013-2018
Sections
Vous êtes ici : Accueil Ma commune Vie Politique Déclaration de politique générale 2013-2018

Déclaration de politique générale 2013-2018

Notre nouveau Programme de Politique générale s’inscrit, normalement, dans la continuité des décisions et des engagements pris lors des dernières mandatures.

 

Nos attentions prioritaires sont et resteront le maintien de l’ensemble des aides et des services qui sont offerts à notre population par la commune et le CPAS ainsi que l’entretien optimal de notre patrimoine.

 

Comme antérieurement, l’avenir des jeunes, l’emploi, la sécurité et la propreté demeurent, évidemment, au centre de toutes nos préoccupations.

 

Les conséquences catastrophiques, engendrées par la crise financière et économique qui a débuté en 2008, continuent à se répercuter sur l’activité et la santé de nos entreprises, sur l’emploi ainsi que sur la consommation. Cette évolution négative de la situation a pour conséquence de plonger de très nombreuses familles dans l’incertitude, les difficultés financières voir la précarité.

Les Etats, les Régions et les différents Pouvoirs publics qui subissent aussi tous les effets négatifs de la crise sont pour la plupart condamnés à prendre des mesures impopulaires et à sabrer dans leurs dépenses.

 

C’est dans ce contexte financier particulièrement difficile que nous entamons la présente mandature, il conviendra dès lors d’être particulièrement attentif à l’évolution de nos recettes et de notre trésorerie et de pratiquer régulièrement un contrôle budgétaire afin d’éviter tout dérapage.

 

Comme par le passé, nous pressentons bien qu’il sera, pour différentes raisons, très difficile de réaliser l’ensemble des points de notre Programme mais l’expérience nous a, aussi, enseigné qu’il nous faudra prendre en compte et solutionner de nombreux problèmes qui surviendront de manière totalement imprévue ou accidentelle.

 

  1. Enseignement

 

-     Garantir un enseignement de qualité pour tous, organiser des pratiques pédagogiques centrées sur l’élève, renforcer la lutte contre le décrochage scolaire et encourager la citoyenneté à l’école.

-     Mise en place d’éléments de sécurisation et installation de protections incendie dans plusieurs écoles.

-     Réfection de la toiture à l’école de Crotteux  et remplacement de châssis à l’école du Boutte et des Alliés.

-     Réfection et agrandissement de la cour de récréation, création d’un préau et divers aménagements de locaux à l’école Germinal et d’Aulichamps.

-     Acquisition de jeux extérieurs, de mobilier scolaire et de matériel de psychomotricité ; améliorer le cadre scolaire.

-     Maintien des différentes garderies gratuites, des classes de dépaysement et d’activités extérieures.

-     Mise en place d’un accueil extrascolaire de qualité à l’attention des enfants de 2,5 à 12 ans,  des activités autonomes encadrées et des animations éducatives, culturelles et sportives.

-     Afin de donner le goût des langues aux élèves,  apprentissage de l’anglais dès la 3e maternelle et 2 heures de cours de néerlandais ou d’anglais par semaine dans le degré supérieur.

-     Acquisition et utilisation de tableaux interactifs  comme outil pédagogique dans les classes du degré moyen et supérieur. Sensibiliser et former les élèves aux technologies de l’information.

-     Participation au Programme européen «  Fruits et légumes à l’école », repas scolaires chauds et équilibrés, servis à des prix modérés et s’inscrivant dans la démarche du développement durable.

 

  1. Culture-jeunesse

 

-     Maintien de l’aide et de la collaboration avec  l’AMO  « Ecoutons les jeunes » et avec l’ASBL « Le Village des benjamins »

-     Construction d’une nouvelle crèche afin de remplacer la MCAE de la rue des Champs et participation au plan Cigogne de l’ONE afin de créer des places d’accueil supplémentaires et d’améliorer le confort des enfants.

-     Organisation et encadrement des différentes manifestations destinées à un  public « jeunes » par les services : Jeunesse, des Sports et Cohésion sociale ainsi que de la Régie des Quartiers.

-     Aménagement de terrains de jeux et d’espaces verts sécurisés et développement des activités de vacances et de congés scolaires.

-     Maintien des aides et subsides aux mouvements de jeunesse et aux associations culturelles.

-     Des relations et des collaborations étroites resteront entretenues avec de nombreuses associations : la Maison des Berlurons, la Commission historique, la Sauvegarde du Fort de Hollogne, le White Bison, le Club photo, la Triade, l’Atelier créatif la Cave, le Centre culturel de Bierset, la Confrérie Da Droguègne, la Pigeonne, les comités de quartiers du Berleur, du Boutte et Renan…

-     Réactivation des démarches permettant l’aboutissement du projet de bibliothèque pivot soit par une nouvelle construction, soit par une relocalisation dans d’autres locaux communaux.

 

  1. Sports

 

1.    L’infrastructure 

-     Terminer l’ensemble des travaux de rénovation de la piscine couverte prévu dans la phase II (arrêt du chantier suite à la faillite de l’entreprise) ;

-     Rénovation du terrain de football, de l’éclairage, construction d’un auvent sur la tribune et de l’accès par la rue Tirogne( travaux en cours) au parc Forsvache ;

-     Rénovation du revêtement de sol du hall omnisports de la rue de XVIII Bonniers ;

-     Rénovation du chauffage, des douches, des sanitaires au hall M. Wathelet ;

-     Amélioration des installations du Football Club Horion ;

-     Aménagement du site, construction de nouvelles installations, de terrains et de clôtures au Tennis Club ;

-     Réalisation  de nouvelles aires de jeux multisports à Horion et dans le Boutte ;

-     Equipement des différents centres sportifs d’un défibrillateur externe automatique.

 

2.    Les clubs 

-     Maintien des aides et subsides ;

-     Utilisation gratuite de la plupart des installations communales ;

-     Du sport pour tous, de l’initiation à la compétition dans pratiquement tous les clubs ;

-     Maintien de l’initiative « chèques sport ».


3. Le sport à l’école 

-     Salles de gymnastique équipées ;

-     Initiation aux différentes disciplines sportives ;

-     Cours de natation gratuits ;

-     Journées sportives inter-écoles.

 

  1. Actions sociales

 

-     L’aide aux personnes les plus faibles et les plus démunies doit toujours constituer un objectif permanent pour les gestionnaires communaux et du CPAS. Continuer de lancer des projets ou des activités destinés à réduire les inégalités, lutter contre la pauvreté, assurer  une forme de justice sociale en faveur des plus démunis, des objectifs qui doivent être mis en œuvre au niveau local.

-     Le CPAS véritable « bras social » de la commune gère le droit à l’aide sociale afin de permettre à chacun de mener une vie conforme à la dignité humaine.

-     Le CPAS doit poursuivre son ouverture vers l’extérieur et participer aux initiatives mises en place par les pouvoirs publics dans le cadre de la réinsertion socio professionnelle et de la lutte contre toutes les formes d’exclusion.

-     Améliorer davantage le service interne et assurer une meilleure lisibilité de actions du CPAS, de ses services  et de son personnel.

-     Maintien de l’ensemble des services à la population rendu par le Service social communal et le CPAS, amplification de la collaboration et de la synergie entre les services sociaux afin de réaliser des économies d’échelle et de rendre un meilleur service au citoyen.

-     Maintien du service Cohésion sociale, augmentation de son rôle et de sa présence auprès de notre jeunesse, dans les quartiers où se développent des problèmes relationnels et  auprès des personnes en situation de précarité.

-     Aide et collaboration avec l’ASBL Régie des quartiers et l’Office National de l’Enfance (ONE).

-     Poursuite de l’organisation des vacances de pensionnés à la mer par le CPAS ;

-     Réalisation de 2 logements de transit à l’ancienne école de Ruy ;

-     Approche, avec des Communes limitrophes, de la faisabilité et de l’intérêt de créer une Agence immobilière sociale.

 

  1. Habitations sociales

 

-     Considérant la pénurie de logement de qualité et le nombre très important de demandes enregistrées (+/- 1.800 candidats locataires), le programme de construction devra constituer une des grandes priorités.

-     Les dossiers de nouvelles habitations à réaliser à court terme :

o   18 logements, rue de la Campagne (2 phases)

o   6 logements, rue Troclet

o   4 logements, rue Forsvache

o   28 logements, rue des XVIII Bonniers

o   Création de 5 appartements dans l’ancienne école de la place du Doyenné

-     D’autres projets de construction devront être initiés car il conviendra d’essayer de remplacer, à terme, les logements des cités de Fontaine et de Velroux qui sont situés dans des zones économiques concernées par le développement actuel autour de l’aéroport.

-     Par ailleurs, notre Société du Logement a obtenu dans le cadre du programme PIVERT des subsides de la Société wallonne du Logement pour des travaux d’amélioration énergétique en vue de réduire les charges des locataires. C’est ainsi que 128 logements situés rue des Pinsons, des Eglantines, des Pruniers et Salvador Allende bénéficieront de travaux important d’isolation (toiture, murs et châssis).

-     D’autres projets de rénovation des menuiseries extérieures et de bardage des murs extérieurs seront, aussi, réalisés rapidement afin de réduire la consommation d’énergie des locataires. Ces différents travaux sont programmés : rues Jean Dessis, André Renard, des Peupliers ainsi que dans les 137 logements de la Cité Ronday.
Le remplacement du chauffage collectif sera réalisé dans différents immeubles situés : rues des XVIII Bonniers, Michel Body, Jean Dessis, Jules Destrée et Ernest Renan.
L’ensemble de ces chantiers sera financé au moyen de fonds propres de notre Société du Logement.

-     Bardage, isolation et réfection de la toiture et le double vitrage à placer aux six immeubles à appartements de la Cité du Flot et le dossier de réhabilitation du quartier de la Cité du Flot : appel à projets.

 

  1. Finances

 

Nous continuerons d’appliquer les mêmes recettes que celles qui nous ont permis dans le passé de maîtriser notre situation financière :

-     Gestion en bon père de famille des deniers communaux, garante d’une fiscalité modérée ;

-     Gestion dynamique de notre dette et de notre trésorerie ;

-     Recherche et sollicitation de toutes les formes d’aides, de subventions ou de subsides possibles permettant de concrétiser des projets ou de créer des emplois ;

 

L’augmentation prévisible de notre population, le développement économique local, la diminution espérée du nombre de demandeurs d’emploi ainsi que tous les investissements déjà réalisés dans l’amélioration de nos infrastructures communales (économie d’énergie, confort et sécurité) permettent d’envisager notre avenir financier avec un certain optimisme.

 

Les différents éléments connus des comptes et des budgets ainsi que le boni budgétaire actuel : le compte communal 2012 présente un boni  de 1.453.597 € et le budget communal 2013, un boni de 249.710 €, ceux-ci devraient nous permettre de maintenir ou de minimiser l’augmentation du niveau de la fiscalité communale dans les 6 prochaines années.

 

  1. Développement de l’aéroport

 

Maintien de nos revendications adressées à la Région Wallonne :

-     Construction d’écrans de protection contre les bruits rampants ;

-     Assurer un contrôle permanent portant, notamment, sur les nuisances sonores, la qualité de l’air et des eaux (de surface ou souterraines) ;

-     Canaliser le ruisseau de Crotteux, du bassin d’orage de la rue Pré Malieppe à la place de Crotteux.

-     Réalisation des bassins d’orages nécessaires afin de protéger les différents quartiers autour de l’aéroport ;

-     Réalisation de voiries de contournement de l’aéroport, entretenues par les Services de la Région, permettant  l’accès direct du charroi lourd au réseau autoroutier ;

-     Assainissement et remblaiement de l’ancienne carrière du Locray.

-     Les budgets consacrés à la sécurité et la prévention devront être adaptés à chaque étape du développement des zones aéroportuaires et du trafic aérien.

 

 

  1. Développement économique

 

-     Activation des zones économiques autour de l’aéroport par la SOWAER et la SPI, ces différentes zones sont réservées à des activités en relation directe avec celles de l’aéroport.
Les périmètres étudiés et qui seront mis en œuvre par la SOWAER représentent une superficie de 166 ha et ceux gérés par la SPI une superficie de 181 ha.

-     Les zones Fret Nord 1 et Fret Nord 2 (à Velroux) et les zones sud-est et sud-centre (au dessus de Hollogne et Crotteux) seront équipées de manière prioritaire car elles bénéficient de dotations financières dans le cadre du Plan Marshall.
A terme, ce sont pratiquement 350 ha, entièrement situés sur notre territoire, qui seront  aménagés et équipés dans les prochaines années afin d’attirer de nouveaux investisseurs.

-     Assainissement du site de la Vieille-Montagne par la  SPAQUE, 14 ha qui seront mis en œuvre par la SPI afin d’y créer une zone commerciale et artisanale (rue de l’Hôtel communal), une zone économique mixte et une zone verte.

-     Terminer l’évacuation du terril de Bonne-Fortune  afin de permettre l’extension du zoning industriel.

-     Mise en œuvre par la SPI de la zone industrielle et la zone économique mixte  Chaussée de Liège.

-     Création de 2 zones commerciales au carrefour de Wasseige.

-     Participation financière de la commune lors de la création de nouvelles voiries dans les zones industrielles.

-     Notre Maison de l’emploi, les deux centres de formation du Forem et l’Institut de Promotion sociale situés sur notre territoire constituent des atouts supplémentaires dans les démarches et la qualification de nos demandeurs d’emploi ;

-     Maintien de notre Agence de développement local.

 

  1. Aménagement du territoire

 

-     Amélioration de l’accès du service de l’Urbanisme pour la population et engagement de personnel supplémentaire.

-     Organisation de réunions d’information sur l’évolution de notre développement territorial.

-     Amélioration de la qualité des quartiers résidentiels par l’aménagement de zones à vitesse limitée, de parkings riverains, de zones de jeux, …

-     Garantir une qualité de vie dans les zones d’habitat situées à proximité des zones économiques.

-     Favoriser la création de nouveaux lotissements, réalisation de partenariats publics/privés pour la réalisation ou l’amélioration de certaines infrastructures routières.

-     Mise en œuvre du Plan communal d’aménagement d’une partie de Horion afin de créer une nouvelle zone d’habitat importante permettant d’intégrer des habitations sociales.

-     Mise en œuvre de la zone d’habitat située  sur l’ancienne paire du Charbonnage du Bonnier.

-     Assurer une surveillance encore plus étroite lors de la réalisation d’infrastructures de voirie qui seront remises, ultérieurement, à la commune.

-     En janvier 2006, notre commune comptait 21.736 habitants. Aujourd’hui, nous sommes 21.895, le maintien de notre politique en matière de logement devrait nous permettre de retrouver à terme les 22.429 habitants recensés en janvier 2000.

 

  1. Voiries

 

-     Utilisation de toutes les possibilités de subsidiations offertes par la Région wallonne : Droit de tirage, Plan trottoirs, SPGE (égouttage)...

-     Egouttage et rénovation de la rue des Sarts.

-     Egouttage de la rue Mathieu de Lexhy et construction d’un basin d’orage rue Hector Denis.

-     Egouttage et rénovation de la rue Haute Claire (1er partie).

-     Rénovation des rues : Haute-Claire (2e partie), Hayi, Docteur Fleming, Rhéna et Laguesse.

-     Réfection (raclage et pose de termac) des rues : des XVIII Bonniers, Laguesse (partie), Méan, Joseph Heusdens, Toutes Voies, Paul Janson et Bonnier.

-     Maintien du programme d’entretien des voiries par enduisage schlammage.

-     Rénovation des trottoirs avenues : Emile Vandervelde et Joseph Wauters (Plan trottoirs de la Région wallonne).

-     Construction d’un hangar pour les véhicules du service technique rue des XVIII Bonniers.

 

  1.  Eau, gaz et électricité

 

-     Amélioration, rénovation ou extensions de tronçons des réseaux de distribution d’eau d’électricité et de gaz : travaux réalisés et services rendus par les intercommunales : Cile et Tecteo (Résa).

-     Notre commune doit rester actionnaire des intercommunales gestionnaires des réseaux de distribution (GRD), les dividendes qu’elle en retire représentent une recette importante dans le budget.

-     Depuis plusieurs années, nous participons au marché public groupé, lancé par la Province de Liège afin d’obtenir les meilleurs prix pour la fourniture de gaz et d’électricité, cette procédure restera de mise.

 

  1.  Economies d’énergie

 

-     L’engagement d’un Conseiller en énergie a permis de réaliser un audit énergétique des bâtiments communaux et d’assurer une sensibilisation des citoyens et du personnel communal afin de réduire au maximum le gaspillage.

-     Les prochains chantiers d’amélioration de la production de chauffage sont déjà programmés dans les établissements scolaires : les écoles de Bierset, du Berleur et Simenon.

-     Conclusion d’un accord de coopération avec TECTEO ENERGY avec pour objectif :

-     Une bonne gouvernance politique en matière énergétique ;

o   Une administration efficace dans le cadre d’une utilisation rationnelle de l’énergie par des moyens diversifiés lié aux énergies renouvelables ;

o   Une sensibilisation des citoyens à la politique énergétique et au développement durable.

-     Recherche de toutes les possibilités d’obtenir des subsides pour la réalisation de différents projets, notamment auprès de la Cellule UREBA de la Région wallonne (Utilisation rationnelle de l’énergie).

 

  1.  Déchets et propreté

 

-     Renforcement des informations relatives à la collecte et au tri des déchets.

-     Assurer la promotion du compostage et la création de potagers privés ou collectifs.

-     Sensibilisation dans les écoles à la collecte ou tri des déchets.

-     Obtenir en collaboration avec INTRADEL la maîtrise des coûts de gestion des déchets afin de limiter l’impact de la charge sur le citoyen.

-     Maintien du ramassage payant pour les déchets verts et les encombrants ainsi que de la collecte des sapins de Noël.

-     Sensibilisation permanente de la population au respect de l’environnement, programme d’éducation à la propreté dans nos écoles.

-     Lutte contre les dépôts sauvages, contre les chancres, opérations de police dans les quartiers afin de combattre les différentes infractions.

-     Amélioration de la coordination entre la zone de police, l’agent constatateur et le service des travaux afin de sanctionner les contrevenants et accélérer l’évacuation des crasses.

-     Maintien de la pression sur la SOWAER afin d’obtenir le plus rapidement possible la démolition des immeubles rachetés dans le cadre du développement de l’aéroport.

-     Maintien des efforts de renforcement réalisés dans l’effectif des équipes en charge du nettoyage, acquisition de matériel adapté et poursuite de la collaboration avec la SOWAER dans le cadre du fonctionnement de la cellule technique.

-     Afin de renforcer la lutte contre les incivilités, augmentation du montant des amendes administratives en cas de récidives.

-     Adaptation de notre Ordonnance générale de police administrative en fonction des dernières décisions du Gouvernement fédéral  en matière d’amendes et de sanctions administratives.

 

  1. Sécurité

 

-     Participation à la réforme des services d’incendie afin d’assurer le droit à l’assistance la plus adéquate et la plus rapide ainsi qu’à la même protection pour chaque citoyen.

-     Notre commune est associée à une intercommunale chargée des services d’intervention d’urgence : pour les incendies, les accidents et l’aide médicale urgente.

-     Notre service de prévention, accompagné d’un pompier, continuera ses visites régulières afin de vérifier si les dispositions du règlement communal sont respectées dans tous les bâtiments accueillant du public. Une attention particulière sera accordée à encore améliorer les dispositifs de sécurité dans l’ensemble des bâtiments communaux.

-     Notre zone de police s’efforcera de rencontrer les objectifs du Plan zonal de sécurité :

o   La lutte contre les cambriolages et autres vols avec violence ;

o   La police de la circulation routière et plus particulièrement la lutte contre la vitesse inadaptée, l’ivresse au volant, les stationnements illicites et l’insécurité aux abords des écoles ;

o   Mettre fin aux nuisances répétées générées par des agissements anormaux de groupes de jeunes en ce compris la problématique des stupéfiants ;

o   Combattre les atteintes à l’environnement ;

o   Poursuivre les violences interfamiliales. 

-     Développer la concertation et la collaboration entre la zone de police, les services sociaux de la commune et du CPAS ainsi qu’avec les éducateurs du service de Cohésion sociale afin d’être plus efficace sur le terrain.

-     Extension du réseau de pylônes  pour radars fixes (répressifs) et installation de nouveaux radars préventifs.

-     Comme notre commune se doit d’être un acteur prioritaire dans ce cadre, un Plan communal de Mobilité sera mis en œuvre, il s’accompagnera de la mise en place d’un Conseil consultatif en Mobilité.

-     Afin de renforcer l’efficacité opérationnelle de notre zone de police, il conviendra de continuer les transferts de tâches administratives remplies par des policiers à des employés administratifs et d’engager de nouveaux inspecteurs afin de renforcer les équipes de proximité. Ces dispositions nécessiteront une adaptation  à la hausse de la dotation communale à la zone de police.

 

  1. Avenir de certains bâtiments ou infrastructures

 

-     Eglise Saint-Pierre de Hollogne : suivi du dossier, déclassement d’une partie de l’édifice, travaux et futurs aménagements du site ;

-     Ancienne école libre de la rue du Moulin (propriété du Comité paroissial) : pourrait être transformée en logements à destination sociale ;

-     Ancienne piscine découverte du Pérou : intégration dans la réflexion de l’aménagement général de la place du Pérou ;

-     Bâtiment communal rue Degive, 1 (fin de location par la communauté française le 31 août 2013) : moyennant investigations positives, pourrait devenir une structure à usage culturel (bibliothèque, musée…) ;

-     Ancienne caserne, rue de Velroux (actuellement Centre Croix-Rouge) : suivi du rachat du site à la Défense par la Sowaer et du projet d’utilisation future des infrastructures.Dans le contexte de la volonté d’exercer une continuité de notre politique et de nos engagements : l’avenir des jeunes, la sécurité et la propreté resteront parmi les axes principaux de notre projet.

 

Fichier en pdf

 

Actions sur le document
« Décembre 2017 »
Décembre
LuMaMeJeVeSaDi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Ce site est optimisé pour le navigateur Firefox.

Sécurisé, fiable et rapide, Firefox est gratuit et simple à installer.

Magazine communal

mag n°57.jpg

La commune en vidéo